Tout sur Burkina Faso

3 élément(s) trouvé(s)

Document(s)

Kit de ratification – Burkina Faso

Publié par Coalition mondiale contre la peine de mort, le 14 octobre 2020


2020

Lobby

Burkina Faso

enes
Plus de détails Voir le document Télécharger [ pdf - 239 Ko ]

Ce kit de ratification est à destination des décideur·e·s politiques et donne la procédure de ratification ainsi que les arguments pour convaincre le gouvernement d’adopter le Protocole facultatif se rapportant au Pacte international relatif aux droits civils et politiques, visant à abolir la peine de mort. Les gouvernements n’ont habituellement pas de connaissances approfondies du Protocole. Ce matériel peut contenir des réponses aux questions qui vous seront adressées lors de vos actions de lobbying.

Article(s)

Le Burkina Faso rejoint la marche vers l’abolition de la peine de mort en Afrique

Publié par Fédération Internationale des Ligues des Droits de l'Homme (FIDH), le 6 juin 2018

Le 31 mai dernier, le Parlement burkinabè a aboli la peine de mort en adoptant le nouveau code pénal qui l’exclut de l’arsenal des peines quels que soient les crimes considérés et les circonstances dans lesquelles ils ont été commis. Le Burkina Faso devient ainsi le 144ème État au monde et le 40ème État africain abolitionniste en droit ou en pratique. Nos organisations se félicitent de cette avancée majeure qui renforce le cadre légal burkinabè de protection des droits humains, et s’inscrit dans le mouvement régional et international en faveur de l’abolition de ce châtiment inhumain, inefficace et irréversible.

2018

Burkina Faso

Article(s)

Les parlementaires d’Afrique francophone se mobilisent pour l’abolition de la peine de mort

Publié par Jessica Corredor, le 17 janvier 2017

Dans le contexte de la rédaction d’une nouvelle Constitution pour le Burkina Faso comportant un article sur l’abolition de la peine de mort, ECPM, la FIACAT et le Parlement burkinabè ont organisé un Séminaire parlementaire régional sur la peine de mort en Afrique subsaharienne francophone à Ouagadougou. La dernière exécution au Burkina Faso remonte à 1988, faisant de celui-ci un pays abolitionniste de fait.

2017

Burkina Faso