Membre du Comité de pilotage de la Coalition mondiale

Norvège

Iran Human Rights

Droits de l’Homme en Iran (Iran Human Rights, IHR) met l’accent sur les violations des droits de l’homme en Iran. L’organisation se concentre sur la peine de mort de façon générale et sur celle qui vise les mineurs en particulier.
L’objectif est de sensibiliser à la question de la peine de mort et à d’autres violations graves des droits de l’homme en Iran.
Iran human rights constitue une nouvelle source sur la peine de mort en Iran et est notamment une source d’information pour plusieurs organisations internationales. Les manifestations, les réunions, les conférences de presse, etc. font partie de ses actions.

Date de création

2007             

Type de structure

ONG             

Membre du Comité de pilotage de la Coalition mondiale

Contact

29 Daelenenggata
0567 Oslo
Téléphone +47 91742177

Documents

Document(s)

Rapport annuel sur la peine de mort en Iran 2021

le 28 avril 2022


2022

NGO report

Iran (République islamique d')

en
Plus de détails Voir le document

Ce rapport de 120 pages évalue et analyse les tendances des pratiques en matière de peine de mort afin de proposer des recommandations, adaptées au contexte national, et d’engager un dialogue constructif sur la peine capitale dans le pays.

La situation de la peine de mort en République islamique d’Iran reste alarmante avec une augmentation significative des exécutions en 2021 (+25%) et un nombre croissant de femmes iraniennes exécutées. Le nombre d’exécutions a doublé après l’élection d’Ebrahim Raeisi à la présidence, et alors que la République islamique et les gouvernements occidentaux négocient pour relancer l’accord nucléaire, également appelé Plan global d’action conjoint (JCPOA). Telles sont quelques-unes des principales conclusions du 14e rapport annuel sur la peine de mort en Iran publié aujourd’hui par Iran Human Rights (IHR) et Ensemble Contre la Peine de Mort (ECPM).

Document(s)

La peine de mort et l’interdiction de la torture et des peines ou traitements cruels, inhumains ou dégradants

le 21 août 2021


2021

Coalition mondiale

Rapport d'ONG

Traitements et peines cruels, inhumains et dégradants

en
Plus de détails Voir le document

Les organisations signataires sont convaincues que la peine de mort est incompatible avec l’interdiction de la torture et des peines ou traitements cruels, inhumains ou dégradants, qui est une norme impérative du droit international (jus cogens), et doit donc être abolie. La peine de mort n’est tolérée par le droit et les standards internationaux que dans la mesure où elle ne peut être imposée que pour les crimes les plus graves et appliquée de manière à causer le moins de souffrance possible. Cependant, les organisations signataires estiment que, de la condamnation à l’exécution, la peine de mort cause inévitablement des dommages physiques et des souffrances psychologiques assimilables à de la torture ou à des mauvais traitements.

Le présent document de position expose dans quelle mesure les organisations internationales et régionales ont déjà reconnu une violation de l’interdiction absolue de la torture dans l’application et l’imposition de la peine de mort.

Document(s)

Rapport Annuel sur la peine de mort en Iran 2012

Publié par Iran Human Rights (IHR), le 1 janvier 2013


2013

Article

Iran (République islamique d')

enfaenfafr
Plus de détails Voir le document

Le rapport dénonce l’utilisation judiciaire de la peine de mort en Iran en 2012

Actualités