Rapport des Nations Unies

Note verbale datée du 13 septembre 2019, adressée au Secrétaire général par le Représentant permanent de l’Égypte auprès de l’Organisation des Nations Unies

Publié par Organisation des Nations Unies, le 15 octobre 2020

Moratoire



Les missions permanentes auprès de l’Organisation des Nations Unies à New York dont la liste figure ci-après ont l’honneur de se référer à la résolution 73/175de l’Assemblée générale, intitulée «Moratoire sur l’application de la peine de mort», qui a été adoptée le 17 décembre 2018 par l’Assemblée, à l’issue d’un vote enregistré. Elles tiennent à faire consigner qu’elles continuent de s’opposer à toute tentative visant à imposer un moratoire sur l’application de la peine de mort ou son abolition en violation des dispositions du droit international en vigueur, pour les raisons ci-après:




Rechercher

flag

Arabie saoudite

Non abolitionnisteStatut juridique de la peine de mort

Pays
flag

Bahreïn

Non abolitionnisteStatut juridique de la peine de mort

Pays
flag

Bangladesh

Non abolitionnisteStatut juridique de la peine de mort

Pays
flag

Botswana

Non abolitionnisteStatut juridique de la peine de mort

Pays
flag

Brunéi Darussalam

Abolitionniste en pratiqueStatut juridique de la peine de mort

Pays
flag

Chine

Non abolitionnisteStatut juridique de la peine de mort

Pays
flag

Egypte

Non abolitionnisteStatut juridique de la peine de mort

Pays
flag

Emirats arabes unis

Non abolitionnisteStatut juridique de la peine de mort

Pays
flag

Ethiopie

Non abolitionnisteStatut juridique de la peine de mort

Pays
flag

Grenade

Abolitionniste en pratiqueStatut juridique de la peine de mort

Pays
flag

Iran (République islamique d’)

Non abolitionnisteStatut juridique de la peine de mort

Pays
flag

Iraq

Non abolitionnisteStatut juridique de la peine de mort

Pays
flag

Jamaïque

Non abolitionnisteStatut juridique de la peine de mort

Pays
flag

Koweït

Non abolitionnisteStatut juridique de la peine de mort

Pays
flag

Libye

Non abolitionnisteStatut juridique de la peine de mort

Pays
flag

Nigeria

Non abolitionnisteStatut juridique de la peine de mort

Pays
flag

Oman

Non abolitionnisteStatut juridique de la peine de mort

Pays
flag

Pakistan

Non abolitionnisteStatut juridique de la peine de mort

Pays
flag

Papouasie-Nouvelle-Guinée

Abolitionniste pour tous les crimesStatut juridique de la peine de mort

Pays
flag

Qatar

Non abolitionnisteStatut juridique de la peine de mort

Pays
flag

République arabe syrienne

Non abolitionnisteStatut juridique de la peine de mort

Pays
flag

République populaire démocratique de Corée

Non abolitionnisteStatut juridique de la peine de mort

Pays
flag

Saint-Kitts-et-Nevis

Non abolitionnisteStatut juridique de la peine de mort

Pays
flag

Saint-Vincent-et-les Grenadines

Non abolitionnisteStatut juridique de la peine de mort

Pays
flag

Sainte-Lucie

Non abolitionnisteStatut juridique de la peine de mort

Pays
flag

Singapour

Non abolitionnisteStatut juridique de la peine de mort

Pays
flag

Soudan

Non abolitionnisteStatut juridique de la peine de mort

Pays
flag

Tchad

Abolitionniste pour tous les crimesStatut juridique de la peine de mort

Pays
flag

Yémen

Non abolitionnisteStatut juridique de la peine de mort

Pays
flag

Zimbabwe

Non abolitionnisteStatut juridique de la peine de mort

Pays
20ème Journée mondiale contre la peine de mort : La peine de mort : un chemin pavé de torture Journée mondiale

20ème Journée mondiale contre la peine de mort : La peine de mort : un chemin pavé de torture

Alors que la 20e Journée mondiale contre la peine de mort est célébrée dans le monde entier, c’est le moment de considérer et de célébrer les progrès réalisés par le mouvement abolitionniste au cours des 20 dernières années. Aujourd’hui plus que jamais, les acteurs abolitionnistes doivent continuer à œuvrer pour l’abolition complète de la peine […]

Endorse the Protocole

Plus qu’un pas : ratifier les protocoles internationaux et régionaux sur l’abolition

Au 28 mars 2022, 90 États parties au PIDCP sur 173 ont ratifié le deuxième Protocole facultatif, dont le Kazakhstan (24 mars 2022), l’Arménie (18 mars 2021), l’Angola (2 octobre 2019), l’État de Palestine (18 mars 2019), la Gambie (28 septembre 2018) et Madagascar (21 septembre 2017).