19ème Journée mondiale contre la peine de mort : Les femmes et la peine de mort, une réalité invisible

Journée mondiale

le 10 juin 2021

Observée chaque 10 octobre, la Journée mondiale contre la peine de mort unifie le mouvement abolitionniste mondial et mobilise la société civile, les dirigeants politiques, les juristes, l'opinion publique parmi d'autres pour soutenir l'appel à l'abolition universelle de la peine capitale. Cette journée encourage et consolide la prise de conscience politique et générale du mouvement mondial contre la peine de mort.

 

Le 10 octobre 2021, la Journée mondiale est consacrée aux femmes qui risquent d’être condamnées à mort, qui ont été condamnées à mort, qui ont été exécutées, ainsi qu’à celles qui ont été graciées ou reconnues innocentes. Leurs histoires sont des réalités invisibles.

Les nombreuses discriminations fondées sur le sexe et le genre, souvent associées à d’autres éléments d’identité, tels que l’âge, l’orientation sexuelle, le handicap et la race, exposent les femmes à des formes croisées d’inégalités structurelles. Ces préjugés peuvent peser lourdement sur la détermination de la peine, notamment lorsque les femmes sont stéréotypées comme étant une mauvaise mère, une sorcière ou une femme fatale. Cette discrimination peut également conduire à ce que des circonstances atténuantes essentielles ne soient pas prises en compte lors de l’arrestation et du procès, comme le fait d’être victime de violences et d’abus sexistes.

 

Tout en œuvrant à l’abolition totale de la peine de mort partout dans le monde pour tous les crimes et pour tous les sexes et genres, il est essentiel de lancer l’alerte sur les discriminations dont sont victimes les femmes et sur les conséquences que ces discriminations peuvent avoir sur le prononcé de la peine.

La peine de mort en pratique

(Statistiques d’Amnesty International, sauf indication contraire)

  •  Le Cornell Center on the Death Penalty Worldwide estime qu’il y a au moins 800 femmes condamnées à mort dans le monde.
  • Il est confirmé qu’au moins 7 pays comptent une femme sous le coup d’une condamnation à mort en 2020 : Ghana, Japon, Maldives, Taiwan, Thaïlande, États-Unis, Zambie. Le nombre de pays est, en réalité, beaucoup plus élevé, comme en Arabie saoudite et en Iran, mais où il n’existe pas de ventilation précise des statistiques des couloirs de la mort par genre.
  • En 2020, parmi les 483 personnes exécutées, 16 étaient des femmes, en Égypte, en Iran, à Oman et en Arabie saoudite.
  • 108 pays ont aboli la peine de mort pour tous les crimes.
  • 28 pays sont abolitionnistes en pratique.
  • 55 pays sont rétentionnistes.
  • Les 5 pays qui ont le plus exécuté au monde en 2020 sont, dans l’ordre : la Chine, l’Iran, l’Egypte, l’Irak et l’Arabie saoudite.

Faites défiler la page et trouvez plus d’informations sur les femmes et la peine de mort dans notre brochure et notre fiche de faits et chiffres.

 

Appel à initiatives* :

Où que vous soyez : en Afrique, en Amérique, en Asie, en Océanie ou en Europe.

Qui que vous soyez : ONG, enseignant·e·s, juristes, élu·e·s locaux·les, député·e·s, artistes, journalistes, responsables religieux·euses, citoyen·nne·s.

Quel que soit votre projet : débats, concerts, conférences de presse, manifestations, pétitions, activités pédagogiques et culturelles.

 

Le 10 octobre 2021, agissez contre la peine de mort !

Rejoignez les centaines d’initiatives organisées dans le monde entier. En 2020, malgré les défis urgents causés par la pandémie de COVID-19, plus de 500 événements ont été planifiés dans plus de 70 pays à travers le monde ! Vous pouvez en savoir plus sur la Journée mondiale 2020 ici.

 

Vous avez des projets pour la Journée mondiale ? Prenez contact avec la Coalition mondiale pour nous faire part des événements prévus le 10 octobre 2021.

Les Affiches Journée mondiale sont disponibles en tagalog, luganda, lingala, français, arabe, allemand, chinois, anglais, espagnol, farsi, français, italien, japonais, swahili et russe.

 

10 choses que vous pouvez faire pour lutter contre la peine de mort

(pour plus d’idées, consultez notre kit de mobilisation, également disponible en anglais et en arabe) :

Agissez

  • Organisez une manifestation.

    Au regard de la pandémie de Covid-19, si vous décidez d’organiser une manifestation publique, veillez à vous référer aux politiques publiques en vigueur et à faire preuve de bon sens.

  • Organisez un rassemblement sur une plateforme de vidéoconférence. Elle peut prendre la forme d'un webinaire, d'un atelier à distance, d'une conversation, d’un débat public [virtuel], d’une exposition ou encore d’une projection de film [virtuelle] pour sensibiliser les participant·e·s.

  • Établissez des partenariats avec des organisations de défense des droits des femmes afin de faire prendre conscience de la présence de préjugés sexistes dans l'application de la peine de mort.

  • Participez à une émission télévisée et/ou radiophonique pour sensibiliser l’opinion publique à la nécessité d’abolir la peine de mort et aux réalités des femmes condamnées à mort.

  • Organisez un entretien avec une femme dans le couloir de la mort pour aider à diffuser son histoire.

  • Participez à un événement organisé par les abolitionnistes à travers le monde.

  • Faites un don à une association œuvrant contre la peine de mort.

  • Suivez et soutenez la campagne sur les réseaux sociaux via Facebook, Instagram et Twitter avec le hashtag #nodeathpenalty

  • Mobilisez les médias pour les sensibiliser le public aux femmes condamnées à mort, tant au niveau local que mondial.

  • Participez à Cities Against the Death Penalty / Cities for Life le 30 novembre 2021.

  • Partager la campagne

    Partager la campagne
  • * Dans le contexte de la pandémie de COVID-19 en cours qui a débuté en 2020, nous encourageons la sécurité dans vos actions lors de la Journée mondiale. Assurez-vous que votre événement est compatible avec les réglementations de votre gouvernement local et/ou national en matière de santé publique et de sécurité. Nous conseillons également la création d’un plan d’urgence pour votre activité, car les politiques peuvent changer rapidement pour s’adapter à la menace COVID-19. Veuillez consulter notre kit de mobilisation et le rapport sur la Journée mondiale 2020 pour les activités éloignées ou socialement distantes.

    Editions précédantes

    Document(s) lié(s)

    Document(s)

    Kit de mobilisation Journée mondiale 2021

    Publié par Coalition mondiale contre la peine de mort, le 10 juin 2021


    2021

    Campagnes

    Femmes

    arenzh-hant
    Plus de détails Voir le document Télécharger [ pdf - 699 Ko ]

    La Journée mondiale contre la peine de mort s’adresse aux responsables politiques et à l’opinion publique des pays qui n’ont pas encore aboli comme ceux des pays qui l’ont déjà abolie.

    Depuis 19 ans, la Coalition mondiale contre la peine de mort appelle à des initiatives locales et à des actions mondiales qui mettent en lumière l’abolition de la peine de mort.

    Le but de ce kit de mobilisation est d’informer sur les objectifs de cette Journée mondiale et de fournir des idées d’activités qui renforcent l’objectif abolitionniste mondial.

    Document(s)

    Affiche FR – 2021 Journée mondiale contre la peine de mort

    Publié par Coalition mondiale contre la peine de mort, le 10 juin 2021


    Campagnes

    Femmes

    arenesfaruzh-hant
    Plus de détails Voir le document Télécharger [ pdf - 8306 Ko ]

    Document(s)

    Brochure FR – 2021 Journée mondiale contre la peine de mort

    Publié par Coalition mondiale contre la peine de mort, le 10 juin 2021


    Campagnes

    Femmes

    aren
    Plus de détails Voir le document Télécharger [ pdf - 1231 Ko ]

    Le 10 octobre 2021, la Coalition mondiale contre la peine de mort et les organisations abolitionnistes du monde entier célébreront la 19ème Journée mondiale contre la peine de mort.

    Cette année, la Journée mondiale est consacrée aux femmes qui risquent d’être condamnées à mort, qui ont été condamnées à mort, qui ont été exécutées, ainsi qu’à celles qui ont été graciées ou reconnues innocentes.

    Leurs histoires sont des réalités invisibles.

    Document(s)

    FAITS ET CHIFFRES 2020/2021

    Publié par Coalition mondiale contre la peine de mort, le 30 juin 2021


    2021

    Campagnes

    Femmes

    Terrorisme

    en
    Plus de détails Voir le document Télécharger [ pdf - 220 Ko ]

    2020/2021 Fiche de faits et chiffres pour la Journée mondiale contre la peine de mort

    Document(s)

    FICHE D’INTRODUCTION SUR LES PERSONNES TRANS PASSIBLES DE LA PEINE DE MORT

    Publié par Coalition mondiale contre la peine de mort, FIACAT; The Advocates for Human Rights; Cornell Center on the DP Worldwide, le 30 juin 2021


    Campagnes

    Femmes

    en
    Plus de détails Voir le document Télécharger [ pdf - 398 Ko ]

    Le 10 octobre 2021, la Coalition mondiale contre la peine de mort et d’autres organisations abolitionnistes du monde entier célébreront la 19ème Journée mondiale contre la peine de mort.

    Cette année, la Journée mondiale est consacrée aux femmes qui risquent d’être condamnées à mort, qui ont été condamnées à mort, qui ont été exécutées, ainsi qu’à celles qui ont été graciées ou reconnues innocentes. La transidentité constitue une autre minorité de genre. Une personne trans est « une personne qui vit ou qui souhaite vivre dans un genre différent de celui qui lui a été assigné à la naissance. Cela englobe toute personne ayant fait ou souhaitant faire le choix d’une transition, qu’elle choisisse ou non d’avoir recours à des traitements médicaux et/ou des chirurgies dans cet objectif » .

    La peine capitale vise de manière disproportionnée les personnes socialement marginalisées : la situation est similaire pour les personnes trans, qui peuvent être victimes de discrimination dans tous les aspects de leur vie.

    Document(s)

    Fiche d’information détaillée: Femmes et la peine de mort

    Publié par Coalition mondiale contre la peine de mort, The Advocates for Human Rights, le 1 juillet 2021


    2021

    Femmes

    en
    Plus de détails Voir le document Télécharger [ pdf - 624 Ko ]

    Le 10 octobre 2021, la Coalition mondiale contre la peine de mort et d’autres organisations abolitionnistes du monde entier célébreront la 19ème Journée mondiale contre la peine de mort.

    Cette année, la Journée mondiale est dédiée aux femmes qui risquent d’être condamnées à mort, qui ont été condamnées à mort, qui ont été exécutées, ainsi qu’à celles qui ont été graciées ou reconnues innocentes.

    Cette fiche d’information détaillée utilisera l’expression « femmes condamnées à mort » comme une formulation générale pour toutes ces catégories. Comme les femmes ne représentent qu’un faible pourcentage des personnes condamnées à mort dans le monde, très peu d’informations sont disponibles sur le sujet. Pourtant, il est possible d’en apprendre beaucoup sur les femmes condamnées à mort en analysant leurs crimes, leur vie avant les crimes et les conditions dans lesquelles elles sont détenues dans le couloir de la mort.

    Document(s)

    TÉMOIGNAGES DE FEMMES CONDAMNÉES À MORT

    Publié par Coalition mondiale contre la peine de mort, le 1 juillet 2021


    Campagnes

    Femmes

    en
    Plus de détails Voir le document Télécharger [ pdf - 1030 Ko ]

    Recueil de témoignages d’expériences de femmes dans le monde concernant leur condamnation à mort – Journée mondiale 2021

    Document(s)

    Saisir les procédures spéciales du Conseil des droits de l’Homme des Nations unies : les femmes et la peine de mort

    le 10 août 2021


    2021

    Travailler avec...

    Femmes

    en
    Plus de détails Voir le document Télécharger [ pdf - 419 Ko ]

    La Coalition mondiale contre la peine de mort et Reprieve ont rédigé, dans le cadre de la 19ème Journée mondiale contre la peine de mort, ce guide pratique sur la manière de saisir les procédures spéciales des Nations unies afin d’attirer l’attention sur le cas de femmes condamnées à mort.

    Document(s)

    Traiter la dimension de genre de la peine de mort : Collaboration entre les parlementaires et la société civile

    Publié par Coalition mondiale contre la peine de mort, le 10 septembre 2021


    2021

    Travailler avec...

    Femmes

    en
    Plus de détails Voir le document Télécharger [ pdf - 326 Ko ]

    Créé à l’occasion de la 19ème Journée mondiale contre la peine de mort (10/10/21), cet outil a pour but de fournir des conseils pratiques et des suggestions concrètes aux organisations de la société civile qui souhaitent/ qui ont déjà collaboré avec les parlementaires pour mettre fin à la peine de mort et qui souhaitent attirer […]

    Document(s)

    Conditions de détention des femmes condamnées à mort : Une fiche détaillée

    Publié par Penal Reform International / Cornwell Death Penalty Project, le 1 janvier 2018


    2018

    Campagnes

    en
    Plus de détails Voir le document

    Au moins 500 femmes sont actuellement dans les couloirs de la mort à travers le monde. Bien qu’il soit impossible d’obtenir des chiffres exacts, on estime que plus de 100 femmes ont été exécutées au cours des 10 dernières années – et potentiellement des centaines d’autres. Il existe peu de données empiriques sur les crimes pour lesquels les femmes ont été condamnées à mort, les circonstances de leur vie avant leur condamnation et les conditions dans lesquelles elles sont détenues dans les couloirs de la mort. La présente fiche d’information se concentre sur ce dernier sujet, avec quelques remarques introductives sur les profils des femmes condamnées à mort. Elle s’appuie sur une recherche publiée par le Cornell Center on the Death Penalty Worldwide et la Coalition mondiale contre la peine de mort en 2018, qui met la lumière sur cette population très négligée.

    Document(s)

    Rapport de la Journée mondiale 2020

    Publié par Coalition mondiale contre la peine de mort, le 10 juin 2021


    2021

    Campagnes

    Représentation juridique

    en
    Plus de détails Voir le document Télécharger [ pdf - 985 Ko ]

    La 18e Journée mondiale contre la peine de mort s’est penchée sur le thème « Accès à un avocat : Une question de vie ou de mort » à la lumière de l’exécution continue d’individus qui luttent pour obtenir un soutien adéquat de la part de l’État (en ayant accès à un avocat formé et expérimenté, en disposant de suffisamment de temps pour monter une défense, etc.

    Avoir accès à une représentation qualifiée et efficace à toutes les étapes d’un procès est important pour garantir une procédure régulière et peut faire la différence entre la vie et la mort pour les personnes risquant la peine capitale.

    • Type de document Campagnes
    • Liste des thèmes Représentation juridique
    • Langues disponibles 2020 World Day report